Notre projet pédagogique

L'école Notre Dame de l'Assomption est une école catholique sous contrat d'association avec l'Etat, ouverte à tous, dans le respect des convictions de chacun.

Elle s’efforce de transmettre des valeurs évangéliques, de proposer une culture religieuse ou une démarche de foi, en lien avec la paroisse, de partager des valeurs humaines. 

L’Evangile est le fondement qui conduit la communauté éducative à vivre et à mener à bien le projet éducatif.  La communauté éducative accueille, écoute et accepte l’enfant tel qu’il est. Demander à l’enfant de respecter l’autre c’est consentir à le respecter lui-même comme une personne à part entière, sujet unique de ce groupe pluriel.

Donner l'envie d'apprendre, développer sa curiosité et s'épanouir

A l’école N-D de l’Assomption l’enfant est accueilli comme unique; il est aimé et encouragé. Le regard de confiance porté sur l’enfant, doit inciter à l’effort, favoriser ses apprentissages et enrichir sa motivation. Le projet pédagogique doit prendre en compte le droit, pour chaque enfant, d’évoluer à son rythme, en tenant compte, à la fois de ses capacités intellectuelles et de ses besoins éducatifs particuliers. Le poste d’enseignant spécialisé, présent dans l’école apporte son aide aux enfants mais peut aider aussi les enseignants à atteindre ces objectifs.

« L’école inclusive » doit rentrer dans la réalité quotidienne des apprentissages et ainsi pouvoir répondre à la diversité de tous les apprenants. Maîtriser les « fondamentaux scolaires » :parler, lire ,écrire, compter… mais aussi permettre aux élèves de s’épanouir dans les domaines culturels ou sportifs sont les axes majeurs du projet.

Une seule équipe au service de l'Enfant pour l'aider à devenir élève

Les enseignants des classes élémentaires et maternelles travaillent en équipe autour d’un même objectif: être au service de l’enfant et l’aider à devenir élève. Ils sont réunis dans un même espace pour enrichir le parcours de l’élève en croisant leur regard. 

Dès le cycle des apprentissages premiers ou au début du cycle des apprentissages fondamentaux, des actions de prévention (langage, discrimination auditive) peuvent être mises en place à partir d’évaluations diagnostiques. 

Encourager les efforts, favoriser les progrès

Afin d’apprécier la réussite mais aussi de valoriser les progrès, dès le cycle des apprentissages premiers un livret de suivi de compétences permet à l’enfant de comprendre ce qu’est l’école et de prendre conscience de ses progrès. 

Ensuite, dans les autres cycles, des grilles de compétences, commentées individuellement avec les enfants sont remises périodiquement aux familles; les évaluations sont adaptées en cas de PPRE (Projet Personnalisé de Réussite Educative). 

En fonction de leurs besoins, les élèves peuvent bénéficier d’une pédagogie différenciée, d’adaptations pédagogiques spécifiques, de temps de soutien, d’aide personnalisée ou d’une prise en charge par l’enseignant spécialisé. 

Une coéducation active avec la famille

Ecole et famille sont indissociables dans l’acte éducatif. Une communication empreinte de confiance et de franchise doit permettre d’atteindre un partenariat constructif de coopération entre parents et enseignants, favorisant ainsi la réussite de l’enfant. 

Tout enfant a besoin du regard positif de sa famille et de ses enseignants, ce qui n’empêche en aucun cas de pointer les efforts à accomplir ; 

Tout enfant a besoin de sentir que famille et enseignants oeuvrent ensemble pour sa réussite scolaire mais aussi pour le faire « grandir » et devenir demain un citoyen responsable et épanoui. 

Des temps de réflexion sur des sujets en lien avec l’Educatif et le Bien-être de l’enfant pourront être proposés par le Conseil d’Etablissement à l’ensemble de la communauté éducative. (Exemples : 2015-2016 « Le temps de l’enfant ? »2017-2018 « L’enfant et les écrans ? »)